FÉVRIER GLACÉ

La neige crisse sous les bottes et les skidoos envahissent le paysage. Chaque semaine, lorsque je vais donner mes cours rang Saint-Ange, je dois m’arrêter à mi parcours pour laisser passer une horde furieuse de motoneigistes bigarrés. Il y a du rouge, du jaune, du bleu et du blanc. Blanc de mon pare-brise encore givré du matin, blanc du souffle de la neige et du froid. Le vortex polaire s’acharne sur nous, pauvres humains.

Alors quand je rejoins mon atelier, je m’évade vers un autre monde, celui de mes rêves. Entre renaissance et apocalypse, j’imagine des univers parallèles plus vrais que le quotidien. Paris brûle-t-il ?

Le 10 décembre 2001, je rêvais de la fin du monde. Des immeubles en feu, des gravats, des ponts infranchissables. Mais nous avons survécu. Il m’est resté ce rêve d’un Paris en ruine. Et si le Hindenburg ne s’était jamais crashé ? Peut-être aurions-nous encore des ballons dirigeables au dessus des toits de la ville lumière. Et si l’exposition universelle de 1889 était restée en place ? La Tour Eiffel serait peut-être aujourd’hui détruite et le globe terrestre qui avait été construit en 1900 serait encore en place, qui sait ? Fin du monde ou renouveau, j’aime imaginer les voies de traverse de l’Histoire. Qui sait si mes élucubrations ne sont pas aussi réelles sinon plus que les images du quotidien qui nous assaillent…

Vous l’aurez compris, mes visions me portent vers une réinterprétation des événements qui ont forgé notre société. À mes yeux, ma Tour Eiffel en ruine est plus réelle que la vraie. Et si jamais un ptérodactyle surgit au détour d’un nuage, ce ne sera jamais qu’un incident de plus dans la chaîne de l’évolution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.